Une chaire de cryptographie quantique pour la protection des données

Le Fonds AXA pour la Recherche a annoncé la dotation d'une aide de 1,7 million d'euros à l'ICFO - Institut de recherche en sciences et technologies photoniques - de Barcelone pour le lancement d'une Chaire de cryptographie quantique. Dirigée par Antonio Acín, elle a pour objectif de renforcer les codes de cryptage pour sécuriser 100% des données. TOUTES LES ACTUALITÉS  |  Risques et Recherche
17 déc. 2015

Les données occupent aujourd'hui une position centrale dans un nombre croissant de secteurs économiques. Celui de l'assurance est particulièrement concerné, c'est pourquoi AXA multiplie ses initiatives pour renforcer la compréhension, l'utilisation et la sécurisation de cet ensemble de données appelé Big Data.

La faiblesse de certains protocoles de sécurité entame la confiance des utilisateurs et met en danger la sécurité des données transmises et échangées. Le Groupe se devait donc de renforcer la sécurité des données auxquelles il a accès. C'est l'objet de cette nouvelle Chaire, qui vise à rendre nos données confidentielles inviolables, en utilisant la cryptographie quantique.

Utiliser la physique quantique pour le cryptage des données

La Chaire AXA de l'ICFO s'attachera à étudier les protocoles de cryptographie quantique pour tenter de parvenir à une inviolabilité totale des transmissions de données. Antonio Acín, directeur de la Chaire et pionnier dans le domaine de la cryptographie, déclare : « Briser ces nouveaux protocoles reviendrait à aller contre les lois de la physique quantique, et cela n'a jamais été fait ».

En d'autres termes, la cryptographie quantique permet de fournir une clé chiffrée parfaitement aléatoire à plusieurs interlocuteurs distants, garantissant ainsi la sécurité du message auquel elle donne accès.

Le Fonds AXA pour la Recherche s'engage, en Espagne et dans le monde

Ce nouveau soutien porte à 10 millions d'euros le total des aides apportées par AXA à la recherche fondamentale en Espagne. Dans le monde, le Fonds a dédié 200 millions d'euros à la recherche.

Depuis la création du Fonds AXA pour la Recherche en 2007, 449 projets ont été soutenus : ils ont été menés par des chercheurs de 50 nationalités, travaillant dans 230 universités différentes.

Mots-clés: Risques et Recherche