Semaine de la Responsabilité d'Entreprise ("CR Week") 2015 : suivez les vainqueurs en Inde

En juin, AXA a organisé pour la cinquième année consécutive sa "Semaine de la Responsabilité d'Entreprise". Lors de cette édition, une attention particulière a été portée aux risques climatiques. En plus des activités de protection et d'éducation aux risques, les collaborateurs d'AXA ont été invités à participer à un défi commun intitulé "Tous engagés pour l'environnement", avec la possibilité de participer à une mission sur le terrain. Découvrez leur visite d'un projet CARE en Inde. TOUTES LES ACTUALITÉS  |  Climat
10 déc. 2015

Avec plus de 55 000 collaborateurs dans 44 pays prenant part à cet événement, la Semaine de la Responsabilité d'Entreprise a souligné une fois de plus l'engagement en interne pour l'éducation et la protection contre les risques. Nous avons lancé à nos collaborateurs un défi commun : se prendre en photo en train d'agir pour la protection de l'environnement, et poster l'image sur une plate-forme dédiée. Une fois leur photo mise en ligne, ils pouvaient voter pour soutenir l'un des projets menés par CARE. Ce défi a permis à AXA de faire un don de 100 000 euros à l'ONG pour compléter le financement de deux programmes : l'un en Inde - qui a reçu le plus de votes - et l'autre à Madagascar.

C'est dans ce contexte que, du 6 au 9 novembre, quatre collaborateurs d'AXA - Stephanie Wong d'AXA Hong Kong, Xavier Prigent d'AXA Global Direct France, Yolande Moukoko d'AXA Cameroun et Christina Aouad d'AXA Moyen-Orient - ont pu visiter un projet CARE dans la région de Chhattisgarh, en Inde, avec des membres des équipes de CARE France et de CARE Inde.

L'objectif de cette visite était de rencontrer les communautés aborigènes marginalisées qui ont été soutenues par le Groupe AXA dans le contexte du programme CARE Where the Rain Falls - un projet d'adaptation à base communautaire (ABC) portant sur trois domaines principaux : développement agricole et sécurité alimentaire ; conservation de l'eau et du sol ; émancipation des femmes.

Rencontre entre les vainqueurs de la "CR Week", le personnel de CARE et les bénéficiaires
© Tanvi Mishra / CARE

Cette visite a également permis aux participants de mieux comprendre l'approche de CARE Inde concernant l'amélioration des moyens de subsistance des communautés locales et le renforcement de leur résilience au changement climatique. Ces communautés, comme beaucoup d'autres en Inde, sont dépendantes de la mousson pour leurs activités agricoles, et le changement climatique a un impact majeur sur leur travail. Afin de maintenir leur sécurité alimentaire, CARE Inde leur fournit des outils simples et efficaces (tels que le modèle des 5% et le Système d'Intensification du Riz - SIR) afin de les sensibiliser à des méthodes agricoles durables et à une meilleure gestion de leurs ressources en eau. Ces outils permettent aux communautés aborigènes d'augmenter leur production, leurs revenus et ainsi de mieux faire face au changement climatique.

Protection de l'eau : mise en place du modèle des 5% en novembre 2014 © Tanvi Mishra / CARE

Protection de l'eau : même modèle des 5% un an plus tard, en novembre 2015. © Tanvi Mishra / CARE
Xavier Prigent
AXA Global Direct France

Au début, le lien entre le changement climatique et les projets menés par CARE en Inde dans le cadre du programme Where the Rain Falls n'était pas très clair pour moi. Maintenant que j'ai vu concrètement les activités mises en oeuvre et que j'ai été témoin de l'impact du changement climatique sur la vie des bénéficiaires, le partenariat AXA-CARE a pris tout son sens. Je suis fier de faire partie du Groupe AXA et de travailler avec CARE sur ces projets

La visite a également permis aux participants de rencontrer différentes communautés locales impliquées dans ce projet d'adaptation à base communautaire : les bénéficiaires, les membres des comités locaux de développement, les coordinateurs locaux dans les villages (principalement des femmes qui se portent volontaires pour organiser des projets au sein de leur communauté). Dans le cadre du processus de conception du projet ABC, une analyse de genre détaillée a été réalisée. Parmi les objectifs spécifiques du projet, figurent : le renforcement des capacités des femmes aborigènes à s'adapter aux problèmes de l'eau liés au climat ; et la participation effective des femmes à la gouvernance/prise de décision liées à ces problématiques. L'indépendance économique des femmes est également encouragée par la réactivation des groupes d'entraide et la formation de nouveaux groupes.

Christina Aouad
AXA Middle-East

Sur le terrain, j'ai constaté que la réalité était très différente de ce à quoi je m'attendais. J'ai été très impressionnée par le travail réalisé par CARE Inde pour les communautés aborigènes dans la région de Chhattisgarh. Bien au delà d'un simple soutien philanthropique, CARE leur fournit les outils pour exploiter au maximum les ressources dont ils disposent. Par ailleurs, il était très émouvant de voir des hommes encourager les femmes à jouir de la même autorité qu'eux et être prêts à atteindre l'égalité des sexes. Je ne m'attendais pas à voir une femme être le président du comité de développement du village, par exemple

Les participants ont également été témoins d'activités permettant aux agriculteurs de diversifier leurs procédés agricoles, d'améliorer leurs techniques et de créer de petits groupes de bénéficiaires de microcrédit.

Développement agricole : la méthode SIR permet une plus grande productivité en utilisant moins de graines (40 kg de graines nécessaires sans SIR, seulement 10 à 20 en utilisant la méthode SIR) © Tanvi Mishra / CARE
Yolande Moukoko,
AXA Cameroun

La façon dont les femmes prennent des initiatives dans leur famille et au sein du village m'a vraiment impressionnée. Il était très intéressant de voir que les femmes économisaient collectivement de l'argent pour être en mesure de contribuer aux besoins de production et de consommation de leur groupe, comme les frais de scolarité. J'aimerais diffuser ces idées dans mon pays et voir comment ces méthodes peuvent y être appliquées pour les personnes vulnérables

Stephanie Wong
AXA Hong-Kong.

J'ai toujours été très intéressée par le développement international, et c'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai participé au défi cette année. Cette visite éclair vaut vraiment la centaine de selfies que j'ai pris en juin. Le travail que réalise CARE en Inde est remarquable et j'ai hâte de voir comment ces activités vont se développer au long terme.

Mots-clés: Climat #Commitment