Nous vivons plus longtemps : comment pouvons-nous vivre mieux ?

A l'occasion de la 24ème journée mondiale des personnes âgées, découvrez pourquoi la longévité est au coeur des préoccupations du Groupe AXA et comment il soutient la recherche dans ce domaine. TOUTES LES ACTUALITÉS  |  Risques et Recherche
1 oct. 2014

La Journée mondiale des personnes âgées mise en place par l'Organisation des Nations Unies (ONU) est célébrée chaque année le premier Octobre et vise à reconnaître les contributions des personnes âgées à la société et à examiner les questions qui affectent leurs vies. Le thème pour 2014 : "Ne laissons personne derrière nous: construisons une société pour tous". Une société qui devrait être composée à 20% de personnes de plus de soixante ans d'ici à 2030.

L'inversion de la pyramide des âges est un enjeu pour le Groupe AXA qui veille à mieux comprendre les risques liés à l'allongement de la durée de la vie pour mieux protéger ses clients. Ainsi, plus de quarante projets visant à étudier la longévité et prévenir les maladies liées au vieillissement sont soutenus aujourd'hui par le Fonds AXA pour la Recherche, avec un engagement de plus de seize millions d'euros.

Découvrez quelques exemples de projets financés :

Avec l'allongement de l'espérance de vie dans le monde, les sociologues, économistes et experts de la santé travaillent sur les moyens d'améliorer notre qualité de vie sur la durée. Pour en savoir plus, retrouvez le débat auquel Adelina Comas-Herrerais, chercheur à la London School of Economics soutenu par le Fonds AXA pour la Recherche, a pris part.