L’aventure AXA

L’aventure fantastique d’AXA est née de la volonté d’une poignée de personnes, avec en tête Claude Bébéar, dont le rêve était de transformer une petite mutuelle normande en un leader mondial de l’assurance. 

Découvrir l'histoire d'AXA

1958 - 1980

La petite mutuelle normande qui monte

La petite mutuelle normande qui monte

Aux origines d’AXA, une petite mutuelle de Normandie : L’Ancienne Mutuelle de Rouen, créée début du XIXe et spécialisée dans l’assurance dommage.

Dates incontournables

Dans l’immédiat après-guerre, le secteur de l’assurance est mal en point. La création de la sécurité sociale en 1945 prive les mutuelles d’une part importante de leur portefeuille en prenant en charge la couverture maladie et les accidents du travail des salariés. Pourtant, grâce à la gestion prudente de son dirigeant, André Sahut d’Izarn, l’Ancienne Mutuelle s’en sort plutôt bien. Elle rallie même à elle plusieurs petites mutuelles régionales. 

C’est dans ce contexte qu’entre, dans l’entreprise, « un peu par hasard », le jeune Claude Bébéar en 1958. Sahut d’Izarn, cherchant un futur successeur, en fait son protégé et le forme aux spécificités du métier. 

1975

Claude Bébéar prendra finalement les rênes de l’entreprise en 1975. Il a 40 ans, une vision moderne de l’assurance et déjà la certitude que pour durer, il faut nécessairement devenir international...

1978

L'inauguration du site de Belbeuf

22 000 m2 de bureaux ultra-modernes pour un coût de construction avoisinant les 10% des actifs de l’entreprise ! Un projet fou mais l’enjeu est de taille : Le nouveau siège de l’Ancienne Mutuelle à Belbeuf doit permettre de rompre avec l’image de « petite mutuelle provinciale » et faire rêver les collaborateurs.

En 2018, après 43 ans de présence sur ce site historique, AXA déménage pour s’établir à Isneauville, à quelques kms, dans des locaux… ultra-modernes !

1980 - 1990

AXA s’impose dans le paysage français

AXA s’impose dans le paysage français

En France, après 25 ans dans l’opposition, la gauche revient au pouvoir en 1981. Avec elle, le spectre des grands programmes de nationalisation visant les compagnies d’assurance privées.

Dates incontournables

Le Groupe Drouot, fleuron de l’assurance française, craint de faire partie de la liste des prochains « nationalisables » et discute opportunités de rapprochement avec Claude Bébéar. En 1982, après plusieurs épisodes rocambolesques, AXA - encore connue sous le nom de « Mutuelles Unies » - rachète Drouot. Suivront coup sur coup deux acquisitions ; le Groupe Présence (1986) et la Compagnie du Midi (1989) qui propulseront AXA en deuxième position des assureurs français, derrière l’UAP. 

En 1986, le ménage à trois (Drouot, Mutuelles Unies, Présence) tourne néanmoins rapidement à la cacophonie, chaque composante du groupe cherchant à s’imposer. Afin de mettre tout le monde d’accord sur la stratégie, Claude Bébéar et son chef de cabinet Françoise Colloc’h embarquent tous les dirigeants au Ténéré. De cette expérience collective naîtra une forte cohésion de groupe et une adhésion à un seul nom : AXA.

1990 - 2000

AXA, leader mondial de l’assurance

AXA, leader mondial de l’assurance

Le début des années 90 est marqué par trois événements majeurs :  la chute du mur de Berlin, la guerre du golfe et une récession économique sévère. Cette période tendue offre aussi des opportunités à qui sait les saisir.

Dates incontournables

AXA rachète ainsi l’américain Equitable. Avec cette acquisition, AXA entre dans la cour des groupes internationaux avec qui il faut désormais compter. 

Le deuxième temps fort de cette décennie intervient 5 ans après. A la surprise générale, AXA « absorbe » l’UAP, qui fait deux fois sa taille. Le mariage donne naissance au numéro 1 de l’assurance français et au numéro 2 mondial.  

AXA enchaîne les acquisitions avec le rachat de la compagnie japonaise Nippon Dantai et celui de Guardian Royal Exchange qui lui permet d’accroître sa présence dans 15 pays et de se lancer sur le segment de la santé via sa filiale PPP Healthcare. 

En 1999, huit ans après sa création, Direct Assurance ouvre son site internet. La digitalisation du Groupe est déjà en marche.

A l’aube de l’an 2000, AXA est devenu un leader mondial. Plus que jamais, son succès repose sur une culture commune.

quote

« A cette condition seulement pourra se développer une aventure économique commune »

Claude Bébéar

2000 - 2010

Face aux crises, AXA renforce son organisation

Face aux crises, AXA renforce son organisation

L’année 2001 est marquée par l’explosion de la bulle Internet et les tragiques attentats terroristes du 11 septembre. Une perfect storm…

Dates incontournables

Dès le début de son mandat, Henri de Castries choisit de céder la banque d’affaires américaine Donaldson, Lufkin & Jenrette (DLJ) et de s'attacher à l’excellence opérationnelle des métiers cœur du Groupe (assurance et gestion d'actifs). 

Le Groupe s’organise alors pour résister au séisme : plan de réduction des dépenses, redressement des résultats techniques, et renforcement du contrôle des risques grâce à la création de Group Risk Management avec pour objectif d'analyser plus finement l’exposition et l’appétit du Groupe aux risques et de se préparer aux nouvelles réglementations à venir (Solvabilité 2).

En 2006, le contexte économique est de nouveau favorable. AXA renoue avec une croissance profitable, rachète le Suisse Winterthur et commence à investir dans les marchés émergents.

Quand pointe la crise financière des subprimes à l’été 2007, AXA a tiré les leçons de 2001. Grâce à l’efficacité de son système interne de contrôle des risques (GRM), le Groupe souffre mais résiste, sans aide publique.

Dans cet environnement volatile, AXA reste convaincu de l’importance de ses engagements à long terme vis-à-vis de ses clients et de la société en général. Fidèle à cet esprit, AXA lance le Fonds AXA pour la Recherche pour améliorer la compréhension et la prévention des risques majeurs dans le monde

2010 - 2018

Créer un nouvel AXA

Créer un nouvel AXA

Tremblements de terre au Japon et en Nouvelle-Zélande, printemps arabe, crise de la zone euro… Les secousses sont nombreuses en ce début des années 2010.

Dates incontournables

Face à un monde qui change en permanence, AXA comprend qu’il faut s’adapter. Le Groupe lance Ambition AXA, son nouveau plan de stratégie et de « transformation ». 

La priorité n’est alors plus d’être partout géographiquement mais d’être là où l’entreprise a une valeur ajoutée, au plus près des besoins de ses clients. 

AXA commence à concentrer ses efforts sur les segments de la santé, de la prévoyance et des dommages aux entreprises, avant que Thomas Buberl, à la tête du Groupe depuis 2016, ne les identifie clairement comme ses nouvelles priorités stratégiques. 

C’est sur ces segments qu’AXA va pouvoir proposer de nouveaux services à ses clients. Une direction de l’innovation est d’ailleurs créée pour soutenir la nouvelle vision Payer to Partner du Groupe.

En 2018, avec l’acquisition du Groupe XL, spécialiste de l'assurance dommages des entreprises et l’introduction en bourse de la filiale américaine d’assurance vie et de gestion d’actifs AXA Equitable Holdings, c’est le profil tout entier du Groupe qui est en train de se transformer. 

Moins de risque financier, plus de risque assurantiel – à l’aube d’un nouvel âge d’or de l’assurance, c’est une nouvelle aventure qui commence pour AXA.

À suivre…